De Lutzia Sonorum


ligne de separation


Virginie Ardaen

Fille d'une couturière créative et d'un musicien, tous deux passionnés. Virginie est une artiste dans l'âme...
Dans de multiples domaines, elle fait, défait, refait, crée, dans le but d'enchanter les personnes qui lui sont proches.

Depuis son enfance la musique est omniprésente dans sa vie et devient un jour, un besoin vital. Elle fait alors un travail vocal autour de la richesse du son, des harmoniques, ... et suit parallelemement diverses formations sur des répertoires de chants anciens (XIIe s, ...) auprès des enseignants du CIRMA : Marcel Pérès, Antoine Sicot, ...


Elle commence à se former, par transmission orale aux chants traditionnels, auprès d'artistes de terrain qui lui sont chèr(e)s. Elle étudie différentes aires culturelles : l'espace Occitan avec Pascal Caumont, la Corse avec de Jean-Etienne Langianni, les Balkans avec le quatuor "les Balkanes", ...


L'appel de la musique finit par prendre le dessus : Elle se professionnalise dans le domaine du chant traditionnel. Commence un travail de collectage autour de ce répertoire qui la passionne et fait également un travail de recherche : notamment autour des vallées occitanes : Cévennes/Lozère, Béarn/Bigorre, Val Germanasca (Italie).

Elle éprouve un réel bonheur à la découverte de ces trésors et porte une attention toute particulière à l’interprétation qu'ont ces chanteurs « d'un autre temps ». Elle met un point d'honneur à respecter, dans son apprentissage, la manière de chanter de ces « passeurs de mémoire ».


S'en suit également un travail plus « esthétique », avec des voix "a cappella" comme outils. Immergée dans une écoute attentive, elle modèle, façonne, cisèle, le son afin de pouvoir le restituer au public. Avec pour seule partition son attention sur « l'Autre ».


Pour participer au partage et à la transmission de ce patrimoine immatériel, elle propose des ateliers ou des stages en solo ou avec diverses formations.


Continuer à faire vibrer ces sonorités et ces émotions l'enchantent !